Fonds de « Résilience » : la Région efface 1/3 des dettes de 7 000 entreprises franciliennes !

Pour permettre aux TPE et PME franciliennes de poursuivre la relance de leur activité économique, la Région a déclaré, fin janvier, renoncer au remboursement de sa part de la dette contractée par les entrepreneurs auprès du Fonds « Résilience ».

La CPME Paris Ile-de-France, qui demandait depuis février 2021 l’effacement de cette dette, salue cette initiative solidaire forte de la Région, en faveur des entrepreneurs franciliens.

Près de 50 M€ déduits du remboursement des emprunteurs

En juillet 2021, pour soutenir la relance de l’activité des entreprises, la Région s’était engagée à renoncer au remboursement de sa part de la dette « Résilience ». Cette décision est aujourd’hui confirmée et prendra effet en février 2022.

La Région Île-de-France renonce ainsi au remboursement de 37,5 millions d’euros au bénéfice des entreprises franciliennes qu’elle a soutenues.

25 collectivités franciliennes ont annoncé se joindre à cette initiative et renoncent à 11 millions d’euros de leur dette « Résilience », au profit des entreprises de leurs territoires.

Au total, cet effacement de dette représente ainsi un montant de près de 50 millions d’euros, pour 7.000 entreprises franciliennes bénéficiaires !

La mesure prendra la forme d’une réduction des échéances mensuelles , assortie d’un maintien de la durée initiale du remboursement. Elle contribuera à alléger la charge financière et à lisser les remboursements dans le temps pour les emprunteurs. Le montant des échéances mensuelles acquittées va ainsi baisser d’un tiers en moyenne.

Le Fonds « Résilience » Île-de-France et Collectivités

Le Fonds « Résilience », créé en juin 2020 était abondé par la Région, la Banque des Territoires et près de 70 collectivités locales. Il était destiné à soutenir notamment les TPE et micro-entreprises d’Île-de-France les plus lourdement impactées par la crise sanitaire. Il s’adressait notamment aux entrepreneurs n’ayant pas accès aux autres dispositifs d’emprunt exceptionnels déployés pendant la crise sanitaire, tels que le PGE (Prêts Garantis par l’Etat) ou le Prêt Rebond.

Il donnait droit à une avance remboursable de 3.000 euros à 100.000 euros à taux zéro et sans garantie.

Si l’accès aux prêts du Fonds « Résilience » est clôturé depuis le 17 mars 2021, d’autres aides de la Région existent.

Vous avez des questions ? Nous contacter !

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu