Retour

Les aides à la vaccination, à la numérisation et à l’activité des TPE-PME franciliennes doivent aussi être renforcées

France

Renforcer les aides pour les TPE-PME

L’organisation patronale dédiée aux TPE-PME franciliennes demande à l’Exécutif des aides supplémentaires en contrepartie du renforcement des mesures de freinage de l’épidémie

Conformément à sa position responsable constante depuis le début de la crise, la CPME Paris Île-de-France prend acte des mesures de freinages renforcées annoncées par le Président de la République face à l’accélération de l’épidémie et qui concernent les huit départements franciliens, notamment la fermeture des établissements scolaires et l’anticipation des vacances scolaires de printemps qui perturbent la continuité du travail des salariés et de l’activité des TPE-PME.

Nous renouvelons l’appel à nos adhérents à systématiser le télétravail mais nous formulons aussi plusieurs demandes d’aides supplémentaires aux pouvoirs publics” précise Bernard COHEN-HADAD, Président de la CPME Paris Île-de-France :

  1. accélérer la campagne de vaccination en Île-de-France en élargissant le ciblage aux professionnels les plus exposés, notamment les entrepreneurs et les salariés de plus de 55 ans en contact avec les clients ; 
  2. renforcer l’aide à la numérisation de l’activité des TPE-PME franciliennes pour faciliter le renforcement du télétravail ; 
  3. prolonger les dispositifs de soutien à l’activité des TPE-PME franciliennes au-delà des réouvertures sectorielles progressives prévues à compter de la mi-mai, autrement dit jusqu’à la sortie de crise économique dans la région de France la plus impactée ;
  4. renforcer le dispositif d’indemnisation des interruptions de travail des salariés et des non-salariés liés à la Covid-19, notamment les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants (garde d’enfant, cas contact, parent de cas contact, etc.).

Pour plus d’informations contactez-nous au 01 56 89 09 30 ou via notre formulaire de contact.