Plan de sobriété énergétique, quelles mesures pour les entreprises ?

Le Gouvernement présentait la semaine passée son plan de sobriété énergétique pour l’hiver à venir. Les premières mesures pour répondre à l’objectif de 10 % de réduction de consommation énergétique y sont dévoilées. 15 actions divisées en quatre axes détaillent les actions pour réduire votre consommation d’énergie en entreprise.

Les 15 actions pour la sobriété énergétique

1. Les actions anti-gaspillage

  1. Appliquez des consignes de température au sein des locaux de l’entreprise. Tout d’abord, réglez votre chauffage à 19 °C et votre climatisation à 26 °C dans vos locaux occupés. Ensuite, le thermostat devra être réglé à 16 °C pour les bâtiments inoccupés moins de 48 h, 8 °C au-delà de 48 h.
  2. Gérez l’éclairage des bâtiments. En éteignant l’éclairage intérieur des bâtiments inoccupés et en réduisant l’éclairage extérieur et en l’éteignant au plus tard à 1 h conformément à la réglementation.
  3. Réalisez un diagnostic de performance énergétique des bâtiments. Réaliser ce diagnostic vous permet d’identifier les postes où vous pouvez agir, par exemple l’isolation des infrastructures (sols, fenêtres, murs, etc.).
  4. Lancez un suivi de votre consommation énergétique. Installez des outils de suivi en temps réel des consommations énergétiques pour avoir une connaissance plus fine et faire le nécessaire pour les optimiser.

2. Favoriser l’efficacité énergétique

  1. Favorisez les solutions techniques moins énergivores. Des appareils plus sobre énergiquement existent. D’abord, faites le point sur vos équipements pour évaluer quels sont les équipements que vous pourriez changer. Dans vos matériels (machines, équipements) ; pour vos télécommunications (terminaux, gestion des messageries) et également avec un éclairage basse consommation.
  2. Développez des clauses de sobriété dans vos contrats avec toutes les parties prenantes. Vous pouvez engager notamment vos fournisseurs, sous-traitants, clients dans des plans d’actions de sobriété énergétique via la contractualisation de clauses spécifiques.
  3. Développez un système de chauffage autonome. Vous pouvez mettre en place des dispositifs de chauffage autonome ou de récupération de la chaleur. Ensuite installez, quand cela est possible par exemple, des pompes à chaleur, des panneaux photovoltaïques sur les surfaces de toitures et également des éoliennes.

3. Promouvoir la mobilité durable

  1. Incitez vos collaborateurs aux mobilités douces : il existe plusieurs façons d’inciter à des mobilités qui ne consomment pas d’énergie. D’abord, privilégiez les véhicules électriques pour la flotte de votre entreprise. Mettez à disposition des équipements de mobilité douce à vos collaborateurs, prévoyez des installations pour ranger des vélos aux abords de votre entreprise et encouragez vos collaborateurs à réduire leur vitesse lors des déplacements professionnels (Exemple : les agents de la fonction publique ont désormais une limitation à 110km/h sur les autoroutes).
  2. Mettez en avant les dispositifs tels que le forfait mobilité durable. Avec le forfait mobilités durables, vous inciter les salariés de votre entreprise à favoriser les moyens de transport en commun, le covoiturage, ou encore le vélo pour leurs déplacements domicile-travail. Vous pouvez aussi proposer aux salariés ayant droit à un véhicule de fonction un crédit mobilité leur permettant un usage professionnel et privé de modes de transport alternatifs (train, taxi, vélo).
  3. Optimisez tous les déplacements professionnels : regrouper les déplacements, supprimez ceux qui sont inutiles. Il est aussi recommandé de donner des consignes claires de déplacement. Enfin, n’utilisez la voie aérienne que lorsque le temps de trajet par voie ferroviaire est supérieur à 4 h pour un trajet simple ou 6 h pour un aller-retour dans une même journée.

4. Dynamiser la démarche de sobriété

  1. Nommez un ambassadeur ou référent au sein de mon entreprise ou établissement. À l’image des référents Covid pendant la crise sanitaire, vous pouvez nommer un ambassadeur ou une personne référente de la sobriété énergétique. Par conséquent, cette personne sera en charge de l’animation, du conseil et également du contrôle des mesures décidées.
  2. Sensibilisez vos salariés aux éco-gestes : optimisation des impressions, couper la vidéo en visioconférence, éteindre les appareils non utilisés… des éco-gestes pour réduire votre empreinte. La CPME Paris Ile-de-France les éco-gestes pour réduire son empreinte au travail.
  3. Définissez en concertation avec vos équipes une trajectoire de réduction de la consommation d’énergie. Aux côtés de vos collaborateurs, initiez un plan d’action et des mesures applicables à tous les niveaux pour réduire votre consommation d’énergie. Vous pouvez notamment prévoir une politique de gestion des messageries (éviter de trop stocker des mails, trier et nettoyer régulièrement sa boite…).
  4. Engagez des plans d’actions pour réduire les pertes de matières par nature énergivores. Ces pertes de matières sont une source de consommation d’énergie inutile. Elles sont également coûteuses dans le contexte actuel de hausse du prix des matières premières.
  5. Relayez auprès des salariés les alertes relatives aux périodes de tension sur le réseau via le dispositif ÉcoWatt. Ce dispositif qualifie en temps réel le niveau de consommation énergétique des Français. Ainsi, des signaux clairs guident le consommateur pour adopter les gestes pour assurer le bon approvisionnement en électricité. D’abord, inscrivez-vous sur le site internet d’EcoWatt pour être informé du niveau de consommation énergétique dans votre ville, ensuite incitez vos collaborateur à s’y inscrire.

Les positions de la CPME pour la sobriété énergétique des entreprises

➡️ La CPME formule des propositions pour une sobriété numérique des PME

➡️ ”Les PME face à la hausse des prix de l’énergie” – Bernard Cohen-Hadad sur France Info le 05/10/2022

➡️ Flambée des prix : la CPME réclame un “prix plafonné au niveau européen”

Vous rencontrez des difficultés dans la conception de votre plan de sobriété énergétique ?

La CPME Paris Ile-de-France peut vous accompagner dans la conception de votre plan d’action pour réduire votre consommation énergétique. Nos experts en relations entreprise sont à votre disposition pour vous conseiller.

Prenez rendez-vous avec un de nos deux conseillers : Jeanne-DUBOIS-GRASSETNans VENET

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu