Égalité professionnelle : les étapes pour améliorer votre index

Déclarée comme grande cause par le Gouvernement, l’égalité entre les femmes et les hommes constitue un enjeu sociétal, social et économique d’envergure. Instauré en 2018, l’index d’égalité professionnelle femmes-hommes évolue avec de nouvelles publications qui sont à prévoir avant le 1er septembre 2022 pour les entreprises de plus de 50 salariés dont l’index est inférieur à 85 points.

La CPME Paris Ile-de-France vous donne les trois étapes pour améliorer vos démarches d’égalité dans votre entreprise.

1. Faites le point sur votre index

L’index d’égalité professionnelle permet aux employeurs de mesurer les écarts dans leurs entreprises. Son but, supprimer les écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes.

Concrètement, toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent alors publier chaque année l’index de leur structure, composé de 4 à 5 indicateurs (selon la taille de l’entreprise) évalué sur 100 points. L’entreprise doit ensuite publier chaque année son index d’égalité professionnelle.

Un simulateur en ligne est disponible pour calculer, à partir de vos données, votre index. Les données que vous devrez réunir pour simuler votre situation sont : les données de recrutement, les formations, les promotions, les salaires, mais également les données sur la qualité de vie au travail (conditions de travail, de santé, de restauration, de transport, etc.).

À partir de ce diagnostic, il vous sera possible d’analyser les écarts et leurs provenances pour ainsi formuler des mesures concrètes d’amélioration.

Des modules gratuits de formation en ligne (MOOC) sont alors mis à votre disposition pour vous accompagner dans la meilleur compréhension des paramètres de l’index. Vous pouvez également solliciter un référent au sein de la DRIEETS : ****idf.ega-pro@direccte.gouv.fr

Cette étape est fondamentale pour que vous ayez une vision claire des indicateurs que vous pourrez faire évoluer dans votre plan d’action.

Pour plus d’éléments sur l’Index d’égalité professionnelle et ses modalités, retrouvez notre article détaillé sur le sujet.

2. Initiez des transformations

La loi détermine des champs d’actions pour une démarche d’égalité professionnelle. Après identification des axes d’amélioration, à vous de déterminer quels sont les domaines dans lesquels votre entreprise doit travailler. On vous donne ici quelques pistes de réflexion :

  • Recrutement : élaborez un code de bonne conduite en matière de recrutement afin d’éviter des dérives discriminantes, assurez une représentation équilibrée des deux sexes dans les campagnes de recrutement, veillez à ce que les cabinets de recrutement externes ou les entreprises de travail temporaire auxquelles les entreprises ont recours respectent les principes et critères de recrutement définis au préalable.
  • Formation et qualification : donnez la priorité aux personnes reprenant leur activité après un congé familial.
  • Promotions : chiffrez le nombre de promotions par sexe, incitez les femmes dans vos équipes à postuler à des postes plus hauts gradés.
  • Rémunération : assurez l’égalité de rémunération à l’embauche, contrôlez la répartition des enveloppes salariales pour s’assurer que les femmes et les hommes en bénéficient dans les mêmes conditions.
  • Classification : revalorisez les emplois dits « féminins » en utilisant la formation pour inciter à l’évolution transversale et permettre aux femmes de sortir des métiers majoritairement exercés par des femmes.
  • Équilibre vie professionnelle/vie personnelle : tenez compte des contraintes géographiques de vos salarié(e)s, étudiez les demandes de de répartition du temps de travail et de télétravail, accordez une attention particulière aux demandes des personnes qui doivent accompagner leurs proches.
  • Conditions de travail : mettez en place des actions de prévention en matière de harcèlement sexuel et de comportements sexistes.
  • Communication : adoptez un langage et une communication sans stéréotypes. Usez du féminin et du masculin dans vos communications orales et écrites, diversifiez les représentations des sexes dans vos publications.

3. Valorisez les actions en faveur de l’égalité

Le succès de la démarche égalité professionnelle réside dans la capacité à la suivre et la soutenir sur le long terme. En ce sens, à vous d’entretenir la démarche et d’inciter vos salarié(e)s à y prendre part. Par exemple : soumettez à vos salarié(e)s un questionnaire d’évaluation de vos actions au début et à la fin de la démarche.

N’hésitez pas également à mettre en avant, en interne et en externe, vos actions, en diffusant vos objectifs en matière d’égalité notamment.

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu