Publication du nouveau protocole de santé sécurité

La situation sanitaire rend nécessaire une vigilance constante face à un risque épidémique qui demeure élevé.

Au vu des données sanitaires, une nouvelle étape peut être franchie dans la reprise des activités au 19 mai 2021 dans des conditions conciliant activité économique et protection des salariés.

Les entreprises mettent en œuvre ces mesures de prévention dans le cadre d’un dialogue social interne et après avoir informé les salariés.

Conformément aux principes généraux de prévention en matière de protection de la santé et sécurité au travail, la poursuite de l’activité dans les entreprises et établissements doit conduire par ordre de priorité :

  • A évaluer les risques d’exposition au virus ;
  • A mettre en œuvre des mesures de prévention visant à supprimer les risques à lasource ;
  • A réduire au maximum les expositions qui ne peuvent être supprimées ;
  • A privilégier les mesures de protection collective ;
  • A mettre en place les mesures de protection des salariés répondant aux orientations du présent protocole.

Voici le socle de règles en vigueur le 18 mai 2021 :

MESURES D’HYGIENE :

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon (dont l’accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou par une friction hydro-alcoolique.
  • Se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude.
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle à ouverture non-manuelle.
  • Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux ou de toucher son masque.
  • Ne pas se serrer les mains ou s’embrasser pour se saluer, ne pas faire d’accolade.

DISTANCIATION PHYSIQUE ET PORT DU MASQUE :

  • Systématiser le port du masque dans les lieux clos et partagés.
  • Respecter une distance physique d’au moins 1 mètre.
  • Porter la distanciation à deux mètres lorsque le masque ne peut être porté, dans les situations prévues dans le question/réponse du ministère du travail (mentionné p8) ou les espaces de restauration collective, ainsi que dans les espaces extérieurs.

AUTRES RECOMMANDATIONS (cf. annexe 2) :

  • Aérer régulièrement les pièces fermées par une ventilation mécanique ou naturelle (le HCSP recommande d’aérer durant quelques minutes au minimum toutes les heures) ou s’assurer d’un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation régulièrement vérifié et conforme à la réglementation.
  • Nettoyer régulièrement avec un produit actif sur le virus SARS-CoV-2 les objets manipulés et les surfaces y compris les sanitaires.
  • Éliminer les déchets susceptibles d’être contaminés dans des poubelles à ouverture non manuelle.
  • Eviter de porter des gants : ils donnent un faux sentiment de protection. Les gants deviennent eux-mêmes des vecteurs de transmission, le risque de porter les mains au visage est le même que sans gant, le risque de contamination est donc égal voire supérieur.
  • Rester chez soi si le salarié est cas contact ou en cas de symptômes évocateurs du Covid-19 (toux, difficultés respiratoires, etc.) et contacter son médecin traitant (en cas de symptômes graves, appeler le 15).
  • En cas de personne symptomatique sur le lieu de travail, mettre en place le protocole prévu au chapitre V.
  • Auto-surveillance par les salariés de leur température: un contrôle systématique de température à l’entrée des établissements/structures ne peut avoir de caractère obligatoire. Cependant, toute personne est invitée à mesurer elle-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir travailler et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition desymptômes évocateurs de Covid-19.

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu