Retour

Déconfinement progressif : une reprise responsable de l’activité en Île-de-France qui doit être confirmée

Communiqué
Au terme de la 1ère semaine de déconfinement, la CPME Paris Île-de-France se félicite d’une reprise progressive et responsable de l’activité en Île-de-France qui doit être confirmée dans les prochaines semaines afin de restaurer la confiance qui permettra de redémarrer pleinement l’économie régionale.

Mis à jour le

Déconfinement progressif : une reprise responsable de l’activité en Ile-de-France qui doit être confirmée.

Paris, le vendredi 15 mai 2020

Au terme de la 1ère semaine de déconfinement, la CPME Paris Île-de-France se félicite d’une reprise progressive et responsable de l’activité en Île-de-France qui doit être confirmée dans les prochaines semaines afin de restaurer la confiance qui permettra de redémarrer pleinement l’économie régionale.

Pour Bernard COHEN-HADAD, président de l’organisation patronale dédiée aux TPE-PME franciliennes, “l’ensemble des parties prenantes a contribué à cette réussite encourageante : les chefs d’entreprise et leurs collaborateurs ont strictement respecté les consignes de sécurité sanitaire ; la Préfecture de région, la Région Île-de-France et la Ville de Paris ont initié un dialogue intense et continu avec les principales organisations patronales, syndicales et professionnelles ; enfin, dans un contexte difficile où il fallait dissiper une légitime inquiétude, les opérateurs de transports en commun et leurs personnels ont réalisé des prouesses organisationnelles pour gérer et concilier flux de mobilité et distanciation physique“.

Le 6 mai, la CPME Paris Île-de-France avait signé une charte définissant les modalités de recours aux transports en commun pour la reprise d’activité en Île-de-France avec la CCI Paris, le MEDEF Île-de-France, l’U2P Île-de-France, la CMA Île-de-France, la CFDT et la CFTC, Île-de-France Mobilités, la RATP, Transilien, la Ville de Paris, la Région Île-de-France et la Préfecture de région. Cette charte, dont l’objectif est de limiter le recours aux transports en commun en prolongeant le télétravail, en élargissant les créneaux horaires d’arrivée et de départ en entreprise, et en développant une offre de transport alternative, s’est révélée tout particulièrement utile et respectée” selon Bernard COHEN-HADAD.

Le Président de la CPME Paris Île-de-France appelle désormais l’ensemble des parties prenantes à poursuivre leurs efforts – télétravail si possible, travail sur place si nécessaire, respect des gestes “barrière” avant, pendant et après le travail, service maximum dans les transports en commun … – pour réussir les prochaines semaines de reprise de l’activité et restaurer ainsi la confiance des Franciliens. “Pas de redémarrage économique sans confiance ! C’est aussi la condition d’une réouverture rapide, c’est-à-dire avant l’été, des cafés et des restaurants, sans lesquels l’Île-de-France n’est pas vraiment l’Île-de-France…” estime Bernard COHEN-HADAD.

Déconfinement progressif : une reprise responsable de l’activité en Ile-de-France qui doit être confirmée.

Contact presse / Contact