Retour

Création d’une police municipale à Paris : une évolution historique.

Paris
Si l’organisation patronale francilienne salue une évolution historique, elle s’interroge sur la mise en danger des futurs policiers municipaux faute d’armement létal adapté à l'état de la menace.

Paris, le vendredi 20 novembre 2020

Si l’organisation patronale francilienne salue une évolution historique, elle s’interroge sur la mise en danger des futurs policiers municipaux faute d’armement létal adapté à l’état de la menace.

La CPME Paris Île-de-France se réjouit de la perspective de la création d’une police municipale à Paris ouverte par l’adoption par l’Assemblée nationale en 1ère lecture de l’article 4 de la proposition de loi “relative à la sécurité globale” : “c’est une évolution historique vers le droit commun estime le président Bernard COHEN-HADAD. Nous l’appelions encore de nos voeux en octobre 2019 dans notre livre blanc pour “Mieux vivre et travailler à Paris. Compte tenu de la très nette dégradation de la sécurité dans la capitale ces dernières années, il n’était plus compréhensible que Paris soit la seule ville de plus de 10 000 habitants (avec Brest) à ne pas en disposer”, précise-t-il.

L’organisation patronale francilienne appelle toutefois à poursuivre le débat sur le port d’armes létales pour garantir la propre sécurité des policiers municipaux de la capitale. “Certes, ils n’auront pas vocation à intervenir en premier sur des braquages ou des actes de terrorisme dans le cadre de leurs missions de sécurité de proximité du quotidien dans les rues de Paris, mais certaines situations de délit flagrant ou de crime flagrant peuvent ne pas laisser le choix d’intervenir” selon Bernard COHEN-HADAD.

Alors que dans le contexte sécuritaire actuel les représentants de l’autorité sont de plus en plus visés par les violences, la CPME Paris Île-de-France s’interroge aussi sur la mise en danger de policiers municipaux qui pourraient devenir des cibles symboliques particulièrement vulnérables faute d’armement létal adapté. “Je crois que nous devons adapter les moyens à la menace et non attendre ou espérer l’inverse” ajoute Bernard COHEN-HADAD.

En tout état de cause, la CPME Paris Île-de-France appelle l’ensemble des pouvoirs publics concernés à permettre le déploiement de cette nouvelle police municipale dans les meilleurs délais en 2021.