Retour

#COVID19 | La CPME Paris Île-de-France appelle les bailleurs franciliens à un mois franc glissant

Communiqué
white closed sign hanging on glass

Mis à jour le

COVID19 | La CPME Paris Île-de-France appelle les bailleurs franciliens à un mois franc glissant

Paris, le 13 avril 2020

Suite à l’annonce du Président de la République de prolonger le confinement, au moins jusqu’au lundi 11 mai, la CPME Paris Île-de-France appelle les bailleurs privés et sociaux franciliens à un mois franc glissant, en renonçant au recouvrement des loyers et des charges jusqu’au 11 mai, pour prolonger leur soutien aux artisans, commerçants et travailleurs indépendants. 

Bernard COHEN-HADAD, président de la CPME Paris Ile-de-France, se félicite de l’initiative prise dans ce sens par le bailleur social Paris Habitat qui a suspendu sine die l’obligation de paiement de la quittance par ses locataires et ajoute que “l’État devrait encourager de telles initiatives solidaires en soutenant à son tour les petits bailleurs privés qui soutiennent leurs locataires indépendants dont l’activité a été mise en sommeil”.

Le président de l’organisation patronale francilienne rappelle que les TPE-PME subissent un 3ème choc extérieur majeur en 18 mois après les crises liées aux mouvements sociaux des gilets jaunes et de la grève des transports. C’est tout particulièrement le cas dans les secteurs d’activité en lien avec le public : hôtellerie-restauration, commerce non alimentaire, artisans, services à domicile … Et l’incertitude, qui risque de prévaloir après la sortie de crise sanitaire, pourrait nourrir l’épargne plutôt que la consommation.

Dans ces conditions, les TPE-PME doivent être très puissamment soutenues, directement et indirectement, car ce sont les entreprises les plus créatrices des emplois dont nous aurons collectivement besoin au sortir de la crise pour reconstruire le tissu économique régional”.

En lire plus dans Le Journal du Grand Paris