Retour

Réouverture | Le calendrier annoncé par Emmanuel Macron

#COVID19

Lors d’une interview à la presse régionale, Emmanuel Macron a dévoilé jeudi 29 avril 2021 son plan de déconfinement. Un calendrier de réouverture en 4 étapes, espacées de 3 semaines chacune, afin de se pouvoir évaluer, au fil de l’eau, l’évolution de la situation sanitaire.

Un calendrier de réouverture en 4 étapes

Terrasses, CHR, lieux culturels et sportifs… Le Président de la République a listé, date par date, les activités qui pourront recommencer à accueillir du public. Le chef de l’Etat a cependant souligné que le calendrier pouvait changer dans certains territoires, en fonction de la circulation du virus ou de la pression sur les services de réanimation. Ce calendrier de réouverture est donc susceptible d’évoluer à tout moment. Rendez-vous sur le site du Gouvernement pour avoir des informations à jour.

Lundi 3 mai 2021
  • Couvre-feu maintenu en l’état (19h00) ;
  • Réouverture des collèges et des lycées à 50% ;
  • Levée des restrictions de circulation inter-régionale ;
  • Télétravail maintenu ;
  • Suppression de l’attestation en journée (règle des 10km)
Mercredi 19 mai 2021
  • Couvre-feu décalé à 21h00 ;
  • Réouverture des commerces, musées, cinémas, théâtres et des salles accueillant du public assis * ;
  • Réouverture des terrasses (6 personnes / table max.) ;
  • Réouverture des activités sportives en plein air et couvertes, y compris pour les spectateurs. *
Mardi 9 juin 2021
  • Couvre-feu décalé à 23h00 ;
  • Réouverture des restaurants, bars et cafés (6 personnes/table max.) ;
  • Assouplissement du télétravail ;
  • Réouverture des salles de sports ;
  • Reprise des activités sportives de contact en extérieur ;
  • Reprise des activités sportives sans contact en intérieur ;
  • Elargissement des possibilités d’accueil* à 5 000 personnes** ;
Mardi 30 juin 2021
  • Fin du couvre-feu ;
  • Possibilités de participer à des événements accueillant plus de 1 000 personnes** ;
  • Fin des limites dans les établissements recevant du public ;
  • Limites fixées au cas par cas pour les gros événements.

* 800 PAX en intérieur, 1 000 PAX en extérieur.
** Sur présentation du pass sanitaire

Tous les établissements recevant du public devront par ailleurs, comme lors du premier déconfinement, appliquer un protocole sanitaire strict.

Des interrogation sur la vaccination

Si la CPME Paris Ile-de-France salue “des mesures claires et prévisibles”, elle exhorte l’État, dans un communiqué, à “amplifier la vaccination en Île-de-France et à maintenir les mesures de soutien aux TPE-PME, indépendants et commerçants”.

“L’important pour les TPE-PME franciliennes, c’est la clarté, la prévisibilité et, si possible, l’irréversibilité des mesures, car nous avons besoin de temps pour réussir la reprise d’activité et nous avons besoin de la reprendre dans la durée, c’est-à-dire sans revivre l’alternance économicide de mesures de freinage et de relance” indique Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France.

Rappelant que l’Île-de-France est la région la plus impactée par la crise du fait de la structure de son économie (événementiel, présentiel, tourisme), l’organisation patronale exhorte toutefois l’État à amplifier la vaccination dans les TPE-PME de premières lignes et à maintenir les mesures de soutien aux TPE-PME, indépendants et commerçants aussi longtemps que l’activité restera dégradée, c’est-à-dire probablement jusqu’à la levée complète du respect des jauges et des protocoles sanitaires.