Retour

15 priorités pour une région Île-de-France “TPE-PME friendly”

Île-de-France
15 priorités pour les élections régionales 2021

Équilibre territorial, qualité de vie, économie de proximité, innovation, secteurs stratégiques et d’avenir, emploi…  La CPME Paris Île-de-France défend 15 priorités dans les mesures à mener par la Région pour réussir la mandature 2021-2027, celle du déploiement du plan de relance et de la sortie de crise.

Dans la perspective des élections régionales, la CPME Paris Île-de-France veut faire entendre ses propositions pour mieux vivre et travailler dans une région “TPE-PME friendly” alors que la crise sanitaire emporte une cascade d’effets économiques, sociaux et sociétaux qui font de l’Île-de-France la région la plus impactée par la crise et creusent les inégalités entre les Franciliens mais aussi entre les territoires franciliens.

Des propositions concrètes en phase avec les attentes des TPE-PME

Dans un livre blanc pour ces régionales 2021, la CPME Paris Ile-de-France dresse un état des lieux sur les thèmes prioritaires pour la prochaine mandature. Elle défend des propositions ambitieuses et concrètes après une consultation de ses adhérents des huit départements franciliens et dans le prolongement de deux enquêtes menées avec l’IFOP. Cette enquête menée en novembre 2020 puis avril 2021 portait sur les attentes des patrons et salariés des TPE-PME vis-à-vis de la Région dans la perspective des élections régionales.

Pour Bernard COHEN-HADAD, président de la CPME Paris Île-de-France, “les régionales 2021 sont particulièrement importantes pour nos TPE-PME car la Région est le niveau de la “proximité efficace” pertinent pour mener nombre des politiques publiques indispensables afin de réussir la mise en oeuvre territorialisée du plan de relance et la sortie de crise. De plus, la mandature 2021-2027 sera un gisement d’opportunités à saisir avec les chantiers mobilités du Grand Paris et les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024”. 

Dans la crise qui dure, les TPE-PME franciliennes ont plus que jamais besoin du leadership de la Région en matière économique, pour faciliter la création, le développement et la vie des entreprises, celles de leurs salariés, et plus largement celle de tous les Franciliens.

Nous attendons que les candidates et les candidats s’engagent résolument à maintenir et renforcer les dispositifs déjà mis en place et qu’ils expriment clairement leur soutien aux TPE-PME dans la mise en oeuvre territorialisée du plan de relance” conclut Bernard COHEN-HADAD.

15 priorités, 79 propositions concrètes

Au sein de plusieurs parties thématiques, notre livre blanc de proposition s’organise autour de 15 priorités et de 79 propositions concrètes. Les priorités sont les suivantes :

  1. Planifier le développement régional du télétravail pour permettre aux Franciliens de mieux choisir leurs lieux de vie et de travail
  2. Accompagner les mutations économiques des entreprises pour soutenir le rééquilibrage des territoires
  3. Penser globalement les mobilités franciliennes pour fluidifier les déplacements et améliorer l’intermodalité
  4. Lutter contre toutes les pollutions générées par les transports
  5. Prioriser les locaux professionnels pour accélérer la rénovation énergétique
  6. Devenir une région leader de l’économie circulaire écologiquement vertueuse
  7. Encourager le recours à la production locale
  8. Redynamiser les commerces de proximité et l’animation commerciale des centres-villes
  9. Développer le tourisme de loisirs local
  10. Soutenir la transformation numérique de toutes les TPE-PME
  11. Assurer le développement et l’autonomie des secteurs stratégiques
  12. Encourager l’innovation dans les TPE-PME
  13. Accompagner les jeunes vers l’emploi dans les TPE-PME
  14. Maximiser la formation initiale comme levier du recrutement et du maintien dans l’emploi
  15. Optimiser l’emploi comme vecteur d’intégration sociale