Portrait | « Nous devons rester optimistes, continuer à rêver et à nous adapter ! »

Brigitte Celeyron a depuis toujours travaillé dans l’univers de la communication. D’abord dans le secteur de l’édition puis elle a été Responsable de l’organisation et la coordination des événements pour une fédération professionnelle avant de prendre son indépendance.

Elle a créé en 2015 « Brigitte Celeyron Evénements », une agence indépendante spécialisée dans l’organisation d’événements raffinés, 100 % sur mesure.

En 2020, la crise du Covid a forcé Brigitte Celeyron à s’adapter. Un an après le début de la crise, où en est-elle ?

Comment vous est venue l’idée de créer cette agence ?

En fait, j’ai toujours eu envie de créer ma propre entreprise. Au fil du temps, de nombreuses sociétés extérieures ou organismes périphériques à la Fédération venaient régulièrement m’interroger pour les conseiller sur la mise en œuvre de leurs événements et leur donner des avis et idées de lieux et prestaires.

En 2015, j’ai donc créé ma propre structure. J’avais envie d’apporter un savoir-faire très personnel aux clients en laissant une place importante au conseil, aux échanges, aux détails et à l’élégance dans l’organisation de leurs événements.

A l’annonce du 1er confinement, quelle a été votre réaction ?

Comme pour l’ensemble de mes collègues travaillant dans le secteur de l’événementiel et l’ensemble des français, j’ai reçu une douche froide, voire glaciale ! Ma première interrogation a été : « Comment vais-je faire pour préserver ma société avec un arrêt aussi brutal de l’activité ! ». Tous les prestataires et free-lance avec lesquels je travaille étaient à l’arrêt complet ! Nous ne pouvions plus faire aucun événement ! Jamais je n’aurai pu imaginer que nous serions aussi longtemps privés d’activité !

Depuis l’été dernier, avez-vous pu redémarrer votre activité ?

Au moment du second confinement, mon carnet de commande était plein jusqu’au milieu de l’année 2021 avec de jolis événements à venir, mais malheureusement tous les événements se sont annulés les uns après les autres ! A ce jour, le secteur de l’événementiel a peu de visibilité sur l’avenir et la possibilité d’organiser à nouveau des événements en présentiel !

Faire évoluer mon activité est compliquée, car mon cœur de métier est d’organiser des événements et réceptions en présentiel dans des lieux essentiellement de prestige (musée, hôtels de luxe, théâtre, lieux atypiques…) qui étaient hélas tous fermés.

J’ai profité de ce moment pour essayer de visiter de nouveaux lieux, pour ceux qui avait la possibilité de me recevoir sur rendez-vous afin d’étoffer encore mon carnet d’adresses, déjà très large, de lieux à proposer à mes clients.

L’évènementiel a été obligé de se réinventer notamment par le digital pour surmonter la crise. Comment avez-vous réinventé votre activité en format numérique ?

Nous étions déjà tous très dépendants de la technologie avant l’arrivée du Covid, le confinement a bien évidemment accentué l’utilisation du digital. Pour moi, proposer des formules d’événements virtuels est une solution intéressante si elle n’est pas systématique et s’il elle ne reste pas la norme « Post Covid » !

Même s’il est indispensable à notre vie moderne, il ne faut pas tomber dans le piège de l’excès de digital,  ! Le contact physique est dans la nature de l’Homme.

Dans ce monde si fragile, où les relations humaines sont essentielles, nous devons rester optimistes, continuer à rêver et à nous adapter !

Je suis certaine, que dès lors que nous pourrons reprendre « une vie normale » et organiser à nouveau tous types d’événements, les entreprises seront au rendez-vous pour recréer du lien et renouer de « vraies » rencontres avec leurs clients et leurs collaborateurs.

Quelles sont vos principales préoccupations pour le post-pandémie ?

La principale préoccupation est d’avoir un calendrier fiable pour le secteur événementiel nous donnant clairement l’autorisation d’organiser des événements et précisant les jauges autorisées et les contraintes imposées.

Je ne suis probablement pas la seule dans ce cas, mais l’agence vit sur le peu de réserves de trésorerie qu’il lui reste et attend désespérément les aides de Fonds de solidarité annoncées

Un dernier mot ?

Restons Positifs ! Regardons devant ! Dès que nous le pourrons, le plaisir de se retrouver, de se réunir, de faire la fête, de créer du lien, sera le plus fort !

Préparons et rêvons aux Evénements Post Covid à venir !


Vous souhaitez rejoindre Cheffes & Dirigeantes ? Contactez-nous au 01 56 89 09 30 ou via notre formulaire de contact.

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu