Retour

Portrait | Entreprendre, c’est « savoir s’entourer des bonnes personnes »

Cheffes & Dirigeantes
Anne-Malouine Corbin

Juriste de formation, Anne-Malouine Corbin a tenté l’aventure entrepreneuriale il y a 15 ans. Avec son entreprise, AMC Ressources, elle s’attache aujourd’hui à accompagner dirigeants et salariés dans la conciliation de leurs vies personnelles, professionnelles et familiales.

En 2020, elle a pris la présidence du groupe EAF75, qui devient cette année le groupe Cheffes et Dirigeantes, pour s’impliquer et accompagner toutes les femmes adhérentes de la CPME Paris Ile-de-France à s’accomplir professionnellement… et personnellement.

Retour sur son parcours, ses ambitions, ses convictions.

Anne-Malouine, qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

J’ai d’abord été juriste en entreprise, en tant que salariée, pendant 5 ans. J’ai été souvent amenée à déménager pour suivre mon mari et parallèlement j’animais des formations en français et langue étrangère de façon bénévole.

Petit à petit, j’ai nourri une envie de créer, d’aller plus loin dans un univers qui me plaisait et surtout d’être indépendante ! Une entreprise dans laquelle j’intervenais m’a proposé de la racheter, je me suis dit que c’était l’opportunité à saisir, quitte à prendre le risque que ça ne marche pas ! C’est à ce moment-là que l’aventure entrepreneuriale a commencé !

Comment s’est passé cette transition ? Quels enseignements en avez-vous tiré ?

Je n’avais aucune idée de ce qu’était le métier d’entrepreneur, j’ai appris sur le tas avec la volonté d’arriver à développer une activité qui fonctionne et à la pérenniser.

Je me sentais légitime dans ce que je faisais car c’était mon domaine d’expertise. Mais au moment de commercialiser mon activité, je me suis demandée si j’allais être à la hauteur. En réalité, mes doutes étaient surtout liés à mon manque d’expérience dans l’entrepreneuriat.

J’ai rencontré une principale difficulté : être seule. Même si j’étais entourée d’une équipe, je devais prendre toutes les décisions et ça, ce n’est pas toujours facile ! C’est dans ces moments que l’on réalise l’importance de faire partie de réseaux qui ont la même activité, mais aussi d’un réseau “plus large”, où l’on peut rencontrer bon nombre d’entrepreneurs, de personnes ressources, qui apportent ce dont on a besoin pour me développer. Entreprendre, c’est savoir s’entourer des bonnes personnes !

Entrepreneure, conjointe et mère… Est-ce plus difficile d’entreprendre quand on est une femme ?

Lorsque j’ai créé AMC Ressources, il était important pour moi d’avoir le soutien de mon entourage. Mon conjoint était partant pour me soutenir et mes enfants étaient déjà grands.

Mais il faut arrêter de penser qu’en tant que femme, créer une entreprise va se faire au détriment du reste. Au contraire, je pense qu’il faut plutôt se dire “j’ai envie d’aller plus loin, comment vais-je faire pour tout concilier ?”.

Jongler entre la vie professionnelle et la vie personnelle peut paraître complexe, surtout pour une cheffe d’entreprise. Mais quand on est passionné par ce que l’on fait, tout ira bien derrière si on sait s’organiser et communiquer avec sa famille, l’impliquer. Lui partager ses réussites comme ses difficultés et ne pas penser qu’on est seul. En revanche, il ne faut pas se reposer uniquement sur sa famille quand ça ne va pas sur le plan professionnel. C’est dans ces moments qu’on réalise l’importance d’élargir son réseau professionnel  pour aller chercher les conseils et ressources.

Vous en avez pris très récemment la présidence du groupe des femmes de la CPME Paris Ile-de-France. Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle entité ?

J’aime animer des groupes et faire en sorte que chacune soit valorisée, en confiance et puisse progresser. Je me suis engagée dans ce groupe avec la volonté de valoriser chaque femme et chaque parcours.

Ces derniers mois, nous avons beaucoup échangé avec le Président de la CPME Paris Ile-de-France et l’équipe permanente et avons souhaité l’élargir à l’ensemble des adhérentes.

Je souhaite que le groupe Cheffes et Dirigeantes d’entreprises devienne ce réseau de personnes ressources dont je parlais plus tôt. Réunir des cheffes d’entreprises, des dirigeantes et des indépendantes pour exposer nos problématiques, discuter ensemble des moyens de se développer autrement… Toute cette dynamique collective doit soutenir et défendre la place des femmes dans les TPE-PME et renforcer le réseau plus large qu’est la CPME Paris Ile-de-France.

Un message pour les femmes qui veulent entreprendre ?

Foncez ! Nous sommes toutes légitimes, ne vous limitez pas.

Et surtout, ne restez pas seule !


Vous souhaitez adhérer au groupe Cheffes & Dirigeantes ? Contactez-nous au  au 01 56 89 09 30 ou via notre formulaire de contact