Grande Soirée Europe – Quelle place pour nos TPE-PME en Europe ?

À l’approche des élections européennes et à l’occasion de la sortie du 2ème numéro de la revue Européensla CPME Paris Ile-de-France organisait une Grande Soirée Europe, autour de la question Quelle place pour nos TPE-PME en Europe ?

Cette soirée, qui a réunit de nombreux adhérents, visait d’abord à appeler à ce que l’Union européenne fasse toute leur place aux TPE-PME qui, en contribuant à la création d’emplois, l’innovation, la formation, l’apprentissage et au lien social, sont le pilier de l’économie européenne.

Il était également important et nécessaire de rappeler que, dans la période de crise européenne actuelle, les chefs d’entreprise franciliens soutiennent une Europe utile pour tous – citoyens et entreprises – en étant porteuse de réformes et de progrès social.

Le débat réunissait autour de Bernard Cohen-Hadad :

  • Nicolas LERON, chercheur associé au CEVIPOF, président du think tank EuroCité et co-auteur (avec M. Michel AGLIETTA) de l’ouvrage La Double Démocratie. Une Europe politique pour la croissance
  • Alexandre KOUCHNER, analyste politique et rédacteur en chef de la revue trimestrielle Européens qui met en valeur les initiatives pour “une Europe active, concrète et positive”.

Après un échange complet sur le rôle de l’Europe, à la fois pour les citoyens et pour les entreprises, le président a néanmoins tenu a rappeler que la construction européenne doit être ouverte et ne pas tourner le dos aux réformes ni au progrès social.

Le débat s’est conclut par un échange avec les chefs d’entreprises présents, qui évoquaient tous l’importance de l’Europe pour leur activité professionnelle, mais également dans leur vie de tous les jours.

Enfin, dans un cadre plus convivial encore, intervenants et dirigeants ont pu échanger autour du cocktail de clôture, ou obtenir un exemplaire dédicacée de l’ouvrage de Nicolas Leron accompagné du deuxième numéro de la revue Européens.

Les enjeux européens pour les TPE-PME

Pour Bernard Cohen-Hadad, si les institutions européennes ont pris plusieurs mesures fortes en faveur des TPE-PME au cours de la mandature 2014-2019 (lutte contre les fraudes au détachement, programme COSME, plan Juncker, lutte contre les importations réalisées dans des conditions déloyales), le prochain Parlement européen devra ainsi mettre en place une politique d’accompagnement dédiée aux TPE-PME pour leur permettre de mieux relever les nouveaux défis de la mondialisation – de la transition numérique au développement durable, en passant par les flux migratoires. Avec notamment le renforcement du Small Business Act pour l’Europe, la stabilisation du statut “PME”, le rapprochement des politiques fiscales nationales et l’accompagnement des PME vers un modèle de développement durable.

La soirée en images

Rejoignez la première organisation patronale française

Partager ce contenu