Retour

Mission Internationale : Pays du Golfe du 23 au 29 mars 2019

International
Mission Pays du Golfe

Pays du Golfe : Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Koweït et Oman.

Accélérer votre développement dans la péninsule arabique en un seul déplacement !

 

Vous voulez :
  • Profiter d’une plateforme régionale et mondiale hyper performante
  • Être partie intégrante des nouveaux mégaprojets 2030
  • Exporter vers une société de surconsommation
  • Bénéficier d’une fiscalité avantageuse

Cette mission est faite pour vous !

 

Contexte
Emirats Arabes Unis :
  • Hub logistique régional et mondial : porte d’entrée vers le Proche Moyen Orient, l’Afrique, la zone MENA et l’Asie du Sud
  • Stabilité politique
  • 1er pays de la zone MENA en termes d’indice de «faculté à faire des affaires»
  • Zones franches dans lesquelles il n’est pas nécessaire d’avoir un associé local
  • Quasi absence de fiscalité locale (TVA 5% depuis le 1er janvier 2018) et de prélèvements obligatoires
  • Diversification de l’économie impulsée pour anticiper l’après-pétrole.

Les secteurs :

  • Construction dynamisée par l’exposition universelle 2020 et émergence d’un marché de la rénovation du parc immobilier existant
  • Pétrole et gaz : importants investissements programmés d’ici 2020
  • Tourisme : destination de plus en plus prisée notamment pour les affaires, loisirs, médical et beauté : parc d’hôtels milieu de gamme (3 étoiles) à développer, doublement du parc hôtelier d’ici 5 ans.
  • Agroalimentaire : développement du marché bio et des produits diététiques
  • Aéronautique : forts besoins en termes de maintenance (MRO)
  • Numérique : smart-city, cybersécurité
  • Énergie : politique très volontariste sur le solaire
  • Loisirs : décoration, restauration gastronomique et luxe à développer pour 2020

 

Arabie Saoudite :
  • Principal pays producteur de l’OPEP, leader naturel du cartel
  • Démographie jeune et dynamique soutenant la demande locale : 29 millions d’habitants
  • Croissance de 4% par an
  • Importante réserve financière et endettement public encore très bas
  • Économie en voie de diversification et plus ouverte depuis l’accession de l’OMC en 2005

Les secteurs :

  • Transformation digitale : le royaume entend rattraper son retard
  • Santé : 34 nouveaux hôpitaux devraient être construits dans les prochaines années, besoins en préparations pharmaceutiques
  • Aéronautique : rénovation, agrandissement ou construction d’aéroports
  • Agroalimentaire : volailles et fromages
  • Besoins en équipement pour l’industrie pétrolière, les produits cosmétiques et le luxe.

 

Koweït :
  • Pays très riche produisant 3 millions de barils de pétrole par jour
  • Détient 10% des réserves mondiale de pétrole
  • Société de consommation en expansion avec un pouvoir d’achat très élevé
  • Pays financièrement très solide avec des réserves de plus de 700Mds USD
  • Plan quinquennal de 160Mds USD adopté par le gouvernement, qui va attirer les grands groupes internationaux qui s’appuieront sur des réseaux de PME sous-traitantes pour mener à bien des chantiers.
  • Concurrence plus faible

Les secteurs :

  • BTP/TP : construction de villes nouvelles,
  • Santé : édification de 7 hôpitaux et modernisation de 9 autres,
  • Aéronautique : création d’un nouvel aéroport
  • Transports : création d’une ligne de métro et de lignes ferroviaires
  • Loisirs : les Koweitiens et les expatriés disposent de revenus élevés, avec un PIB annuel par habitant qui atteint 50 000$. Ils consacrent d’importantes sommes aux loisirs, au shopping et à la restauration.

 

Sultanat d’Oman :
  • Stabilité politique
  • Situation géographique stratégique
  • Faible corruption
  • Fiscalité avantageuse
  • Solidité du système bancaire
  • Croissance du PIB de 4%
  • Balance commerciale excédentaire
  • Dette publique contenue
  • Ouverture aux investissements.

Les secteurs :

  • Infrastructures : agrandissement du port à conteneurs de Salalah, l’un des plus grands de la région, pour porter sa capacité annuelle à 7 millions d’EVP (équivalent vingt pieds) contre 5 millions actuellement. Projets d’infrastructures aéroportuaires.
  • Transport ferroviaire : Oman Rail, la société d’exploitation du réseau ferroviaire national projette de créer un important réseau de transport de voyageurs et de marchandises reliant le Sultanat d’Oman aux autres pays du Golfe. Un tel projet nécessite 12 000 kilomètres de voies ferrées. Les opportunités pour les Français portent notamment sur ce qui a trait au génie civil, aux travaux d’infrastructures, à l’entretien et la maintenance ainsi qu’à la formation du personnel local
  • Aquaculture : investissements sur la culture de crevettes marines et autres crustacés
  • Tourisme : installations hôtelières sont en cours de construction. Le pays cible un tourisme de conférence.

 

Pourquoi participer à la mission Pays du Golfe ?

Cette mission est proposée par la CPME.

Participer à la mission, c’est bénéficier :

  • D’un programme de rendez-vous BtoB personnalisé avec des interlocuteurs ciblés selon vos besoins/attentes
  • D’un accompagnement individuel dans une mission collective vous permettant aussi d’échanger entre paires
  • De cibler plusieurs pays en un seul déplacement

 

Pour plus d’information téléchargez le programme et le bulletin d’inscription. Attention date limite d’inscription le vendredi 18 janvier 2019.