Retour

Le Prix Etienne Marcel, qui sont les lauréats 2018 ?

Récompenses
Prix Etienne Marcel 2018

Le Prix Etienne Marcel est une association qui a pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat responsable en France. Le Prix Etienne Marcel récompense les PME qui se sont illustrées par leur actions ou leurs projets en faveur de l’emploi, de la formation professionnelle, l’égalité des chances, le développement durable et l’implication régionale. Cette association indépendante qui regroupe des personnalités de toutes origines est présidée par Bernard COHEN-HADAD, chef d’entreprise. Le Prix est attribué, chaque année, par un jury présidé par une personnalité. Jeanne-Marie PROST, Présidente de l’Observatoire des délais de Paiements et ancienne Médiatrice Nationale du Crédit a présidé l’édition 2018.

L’édition 2018

Pour cette édition 2018 du Prix Etienne Marcel, deux entreprises ont été récompensé pour leur engagement responsable : La Fenêtrière (Champigny sur Marne) et Odial Solutions (Orléans).

En présence de Jean Noël BARROT, député des Yvelines, sous la direction de Bernard COHEN-HADAD, le Jury présidé par Jeanne-Marie PROST, a souhaité ainsi valoriser deux entreprises issues de toutes les régions de France qui ont à cœur de donner une vision citoyenne à leur activités. Huitième édition de ce prix créé en 2011, réunies au cœur du Palais du Luxembourg, ces entreprises ont justement été récompensées “Pour mettre l’homme, le territoire, la préservation de leur planète au cœur de leur activité”, Bernard COHEN-HADAD, Président du Prix Etienne Marcel.

 

Les lauréats 2018

Prix Etienne Marcel 2018

La Fenêtrière fabrique, depuis 1984, des menuiseries en PVC sur mesures pour les professionnels du bâtiment et commercialise du bois et de l’aluminium à Champigny sur Marne. C’est une TPE de 7 collaborateurs. Elle a rencontré des difficultés dû à l’importation massive de menuiseries, ce qui va être un élément déclencheur pour une nouvelle méthode de travail et de communication “devenir plus performant que les industriels !”.

Catherine Guerniou, fille des fondateurs, mise alors sur l’économie circulaire. Une production locale de qualité tout en y intégrant des paramètres indispensables tels que les approvisionnements locaux, des salariés vivant à proximité, une diffusion locale des menuiseries et le recyclage des déchets de production. Pour aller plus loin et assoir son savoir-faire, La Fenêtrière entre dans une démarche pour recevoir la qualification “Quali PVC” qui garantit aux clients qualité et traçabilité de la production. Pour arriver à ces résultats, une démarche de compétence avec Constructys, a été mise en place il y a plusieurs années pour valoriser et développer les compétence de chaque membre de l’équipe. Elle est prolongée en 2018 avec toutes les évolutions de l’entreprise.

En parallèle, une démarche prévention avec l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) a été engagée, et renouvelée tous les quatre ans afin d’en suivre les progressions pour améliorer les conditions de travail, par des études (ergonomie, bruit, poussières).

Aujourd’hui, La Fenêtrière vient d’entrer dans une qualité de vie au travail et travaille sur son ADN, qui consiste à un juste équilibre entre savoir-faire, qualité, innovation, environnement, numérisation et épanouissement professionnel des collaborateurs.

 

Coup de cœur du Prix Etienne Marcel 2018

La holding orléanaise ODIAL SOLUTIONS, créée en 2014 par Thierry BARBOTTE, via sa filiale UDUMA (créée en 2015), est le premier opérateur privé assurant l’alimentation continue en eau potable des zones rurales d’Afrique subsaharienne sur le long terme. UDUMA, rompant avec les modèles préexistants de gestion communautaire peu efficaces, prend le virage de la professionnalisation du secteur de la distribution de l’eau et propose aux communes ce service à travers une délégation de service public.

L’impact social est double : en premier lieu auprès des usagers qui grâce à un portefeuille électronique rechargeable, spécialement conçu, peuvent aisément régler à la pompe manuelle ou aux bornes fontaines collectives, la quantité d’eau dont ils ont besoin quotidiennement. En deuxième lieu, au service de l’emploi ; la filiale d’UDUMA au Mali s’appuie sur des collaborateurs assurant le suivi administratif et technique de la délégation mais aussi des fontainières et artisans réparateurs locaux.

Pour illustration, le premier projet UDUMA au Mali, nécessite de recruter 1 400 fontainières et 30 artisans réparateurs.

UDUMA a pour objectif d’alimenter 3 millions de villageois en Afrique de l’Ouest, donc de prendre en gestion environ 6 000 sources d’approvisionnement en eau collectives, d’ici 3 ans.

 

>> Pour plus d’information, rendez-vous sur le site du Prix Etienne Marcel