Retour

La CPME Paris Île-de-France renouvelle son soutien aux pouvoirs publics et professionnels et lance un appel à l’union régionale.

Paris
La CPME Paris Île-de-France soutient les mesures et les acteurs qui contribuent à prévenir le risque d’un reconfinement régional et lance un appel à la responsabilité de tous les Franciliens.

La CPME Paris Île-de-France soutient les mesures et les acteurs qui contribuent à prévenir le risque d’un reconfinement régional et lance un appel à la responsabilité de tous les Franciliens.

Suite à l’annonce par le ministre de la Santé Olivier VÉRAN d’un risque de basculement de Paris et de l’Île-de-France en zone “alerte maximale” en début de semaine prochaine, et pour contenir le risque d’un reconfinement régional à coup sûr “économicide”, fût-il localisé ou sectorialisé, la CPME Paris Île-de-France renouvelle son soutien déterminé aux pouvoirs publics ainsi qu’aux professionnels concernés, et lance un appel à l’union régionale et à la responsabilité individuelle et collective des Franciliens.

Tout sauf un reconfinement de l’économie régionale.

Pour Bernard COHEN-HADAD, président de la CPME Paris Île-de-France, “la conviction qui sous-tend nos prises de position responsables, c’est que l’économie régionale se relèverait difficilement d’un reconfinement et qu’il faut par conséquent soutenir l’ensemble des mesures préventives et des acteurs responsables qui contribuent à le prévenir et le contenir”.

L’organisation patronale dédiée aux TPE-PME franciliennes renouvelle donc son soutien inconditionnel aux mesures prises par les pouvoirs publics pour ralentir la propagation du virus Covid-19 à Paris et en Île-de-France.

Concerter et aider les TPE-PME franciliennes

La CPME Paris Île-de-France renouvelle aussi son soutien aux petits patrons franciliens et à leurs salariés qui ont souvent été les premiers à adopter, respecter et faire respecter les gestes barrières, les protocoles sanitaires et les aménagements du travail (télétravail, horaires décalés, etc.) permettant de concilier, tant bien que mal, depuis le déconfinement de mai, la santé au travail pour tous (collaborateurs, clients, fournisseurs) et la continuité de l’activité économique.

La CPME Paris Ile-de-France représente dans la région capitale la CPME, l’organisation patronale dédiée aux TPE-PME tous secteurs confondus. Partenaire social, organisation privée et représentative, la CPME fédère près de 150 000 entreprises employant 3 millions de salariés. Elle est forte d’un réseau de 200 fédérations et syndicats de métiers ainsi que 117 unions territoriales.

Elle rappelle que ces TPE-PME franciliennes subissent les préjudices économiques cumulés des annus horribilis 2018 (gilets jaunes), 2019 (gilets jaunes, grèves dans les transports) et 2020 (crise sanitaire), et que les travailleurs non salariés et indépendants sont tout particulièrement impactés.

C’est pourquoi Bernard COHEN-HADAD demande davantage de concertation et d’aides : une concertation sociale et territoriale minimale afin d’ajuster la décision au plus près des contraintes des métiers et du terrain, et de prévenir par là tout risque de rejet des mesures restrictives ; une extension des aides publiques pour couvrir 100% des pertes économiques directement causées par les mesures sanitaires entraînant la fermeture administrative totale ou partielle de cafés ou salles de sports.

Un appel à l’union régionale des Franciliens

La CPME Paris Île-de-France lance enfin un appel à l’union régionale et à la responsabilité individuelle et collective de tous les Franciliens, “qui font déjà beaucoup et peuvent faire encore plus et mieux, en respectant scrupuleusement les gestes barrières et le port obligatoire du masque dans tous les lieux publics clos et ouverts” selon Bernard COHEN-HADAD.

“Nous avons plus que jamais besoin d’une union régionale des Franciliens pour continuer à vivre et travailler avec le virus, et permettre ainsi à la reprise économique de l’emporter in fine sur le rebond épidémique. Nous avons encore quelques jours pour mettre à profit le sursis probatoire annoncé par Olivier VÉRAN !” conclut le président de la CPME Paris Île-de-France.