Retour

La CPME Paris Île-de-France invite les TPE-PME franciliennes à signer la charte définissant les modalités de recours aux transports en commun pour la reprise d’activité

Ile-de-France
Anticipation, cohérence et sécurité : les propositions de la CPME pour réussir le déconfinement

Paris, le jeudi 7 mai 2020

Bernard COHEN-HADAD, président de la CPME Paris Île-de-France, invite toutes les TPE-PME franciliennes, quelle que soit leur taille, à signer à leur tour la charte interprofessionnelle et intersyndicale signée mercredi 6 mai pour définir collectivement les modalités de recours aux transports en commun pour la reprise d’activité en Île-de-France.

Signée par la CPME Paris Île-de-France avec la CCI Paris, le MEDEF Île-de-France, l’U2P Île-de-France, la CMA Île-de-France, Île-de-France Mobilités, la RATP, Transilien, la Ville de Paris, la Région Île-de-France et le Préfet de région, l’objectif de cette charte est de limiter le recours aux transports en commun à compter du déconfinement en prolongeant le télétravail, en élargissant les créneaux horaires d’arrivée et de départ en entreprise et en développant des outils de mesure du trafic ainsi qu’une offre de transport alternative. Les cosignataires s’engagent aussi à faciliter la mise à disposition d’équipement de protection nécessaires aux collaborateurs.

Précisant que 5 millions de salariés utilisent quotidiennement les transports en commun pour 20 millions de déplacements diurnes, Bernard COHEN-HADAD invite les TPE-PME franciliennes à signer cette “charte qui garantit les meilleures conditions de sécurité dans les transports en commun pour permettre de reprendre les activités non télétravaillables, notamment celles garantes du lien social comme le commerce et l’artisanat, et de répondre à la volonté de nombreux collaborateurs de reprendre leur travail sur place.” 

Le président de la CPME Paris Île-de-France rappelle que, “pour un patron, la sécurité des collaborateurs – dont il a la responsabilité légale – nourrit la confiance, laquelle est le moteur du bon fonctionnement de l’entreprise et, plus largement, de l’économie”. Il se félicite enfin de “la vitalité du dialogue social et avec les différentes collectivités locales franciliennes, plus que jamais nécessaire à l’aube de la crise économique et sociale.

Télécharger la charte en PDF

Signer la charte

Contact presse