Retour

Guérir et prévenir le préjudice subi par les usagers du fait de la grève des transports

Communiqué
grève 5 décembre cpme

Mis à jour le

Guérir et prévenir le préjudice subi par les usagers du fait de la grève des transports : Bernard COHEN-HADAD se félicite des dédommagements obtenus par Valérie PÉCRESSE et renouvelle sa demande d’une loi d’astreinte

Paris, le jeudi 9 janvier 2020

Bernard COHEN-HADAD, Président de la CPME Paris Ile-de-France, se félicite des premiers dédommagements que Valérie PÉCRESSE, Présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, a obtenu de la RATP et de la SNCF, qui n’ont pas respecté les contrats conclus avec le syndicat des transports franciliens, pour indemniser le préjudice subi par les usagers du fait de la grève des transports qui dure depuis le 5 décembre – en l’occurrence le remboursement de la carte Navigo du mois de décembre.

Pour prévenir par ailleurs la reproduction d’un tel préjudice, Bernard COHEN-HADAD renouvelle sa demande d’une évolution de la loi afin de prévoir des astreintes, sous conditions et compensées, pour certains agents qui devront assurer un réel service minimum sur chacune des lignes des différents transports en commun franciliens (métro, RER, Transilien, tramway, bus).

Dans le contexte de grave paralysie persistante de l’économie régionale, le Président de la CPME Paris Ile-de-France réitère enfin son appel à l’ensemble des parties prenantes au conflit pour qu’elles concluent le dialogue et mettent un terme à la perte de chiffre d’affaires, désormais élevée et sèche, que subissent les chefs de TPE-PME franciliens et leurs collaborateurs.

Contact presse

Thomas Huin
01 56 89 09 30 – Contact