Retour

Extension de l’interdiction de circuler aux véhicules Crit’Air 3 : la CPME Paris Ile-de-France demande une concertation préalable

Communiqué
Extension de l’interdiction de circuler aux véhicules Crit’Air 3 :

Extension de l’interdiction de circuler aux véhicules Crit’Air 3 :
la CPME Paris Ile-de-France demande une concertation préalable

Paris, le 26 juin 2019

La CPME Paris Ile-de-France regrette vivement l’absence de concertation préalable à l’extension aux véhicules Crit’Air 3 de l’interdiction de circuler à Paris et dans le périmètre situé à l’intérieur de l’A86 en cas de dépassement des seuils de pollution atmosphérique à l’ozone.

Le Président de la CPME Paris Ile-de-France rappelle en effet que les TPE-PME des secteurs du transport, de la logistique, de la livraison, du dépannage et de l’approvisionnement des marchés alimentaires, indispensables à la vie quotidienne des Parisiens et des Franciliens, seront une nouvelle fois durement pénalisées alors qu’aucune solution propre alternative n’existe, le développement d’un service de mobilité basé sur le partage en boucle de véhicules utilitaires électriques en étant encore à un stade expérimental.

C’est pourquoi M. Bernard COHEN-HADAD demande à être reçu dans les meilleurs délais par les autorités compétentes de la Ville de Paris et de la Région Ile-de-France pour réfléchir ensemble aux voies et aux moyens de déployer dans les meilleurs conditions une offre de transport propre alternative à destination des professionnels. Pour qu’aux politiques de l’autruche puis de la canonnière succède enfin une politique concertée avec l’ensemble des parties prenantes responsables.

Contact presse

01 56 89 09 30 • Formulaire de contact

Bernard Cohen-Hadad dans les médias

(Ré)écouter l’intervention de Bernard Cohen-Hadad dans le Journal du mercredi 26 juin – 7h sur France Bleu Paris

L’interview de Bernard Cohen-Hadad dans Le Parisien du 26 juin 2019 à retrouver sur leparisien.fr

L’intervention de Bernard Cohen-Hadad sur BFM Paris le 27 juin 2019

On parle également de nous dans L’Express & Le Point.