Retour

Conseil Supérieur de l’Education

Mandats
Les mandataires sont des entrepreneurs qui s'engagent pour défendre l'esprit d'entreprise et pour représenter localement les TPE et PME dans les différentes instances où siègent la CPME Paris Ile-de-France et les 7 autres CPME départementales d'Ile-de-France.

Présidé par le ministre chargé de l’éducation nationale, le Conseil Supérieur de l’Education donne son avis sur le fonctionnement du service public de l’éducation, les règlements relatifs aux programmes et à la délivrance des diplômes, les questions intéressant les établissements privés d’enseignement, celles d’intérêt national concernant l’enseignement ou l’éducation ainsi que toutes celles dont il est saisi par le ministre (cf. art. L 231-1 & R 231-1 du Code de l’Education).

Organisation et Fréquence de réunion

Il se compose de quatre-vingt-dix-huit membres dont quarante-huit représentant les enseignants, chercheurs et personnels des établissements d’enseignement, vingt représentant les élèves, leurs parents et les étudiants et trente représentant les collectivités territoriales, associations et intérêts culturels, éducatifs, économiques et sociaux.

Il comporte également une « section permanente » composée de quarante-neuf membres dont quinze représentant le collège des collectivités, associations et grands intérêts, et trois commissions spécialisées relatives aux écoles, aux collèges et aux lycées, respectivement présidées par le directeur de l’administration du niveau d’enseignement concerné, dont les membres titulaires et suppléants sont élus parmi les membres titulaires et / ou suppléants du Conseil.

Compte tenu de l’importance des thèmes actuellement à l’ordre du jour, le conseil est le plus souvent convoqué en séance plénière,  à raison de 10 à 16 réunions annuelles d’une à deux journées à Paris, les réunions de la « section permanente » étant de ce fait devenues rares. Les commissions se réunissent quant à elles une à deux semaines avant les séances plénières, environ ½.

Les frais de déplacement (& d’hébergement / réunions de deux jours exclusivement) sont pris en charge d’après les barèmes en vigueur.

Votre rôle

Pour la durée du mandat, vous serez chargé, en vous appuyant sur les positions de la CPME, de promouvoir les attentes des TPE-PME dans les domaines de l’éducation et de l’enseignement.

Des compétences en matière de formation et une connaissance des besoins des TPE-PME sont donc requises, une expérience ou un engagement dans ce domaine dans une entreprise ou une organisation professionnelle étant par ailleurs souhaitée. Une réelle implication est en outre attendue de la part des candidats qui devront être assez disponibles pour participer aux réunions.

La CPME vous accompagne tout au long de votre mandat, en mettant à votre disposition des ressources et en répondant à vos interrogations.

Vous souhaitez représenter la CPME ?

Si vous souhaitez être mandaté par la CPME pour représenter les intérêts des TPE et PME au Conseil Supérieur de l’Éducation, contactez-nous et nous reviendrons vers vous avec la liste des documents à fournir.